Le mariage chrétien

 

Introduction

Le mariage apporte des obligations issues de la Bible, qui sont simples, claires à comprendre. Celles qui doivent se rebeller, qu’elles le fassent contre celui qui a écrit ses textes et non contre leurs maris.

Notre vie chrétienne nous oblige à respecter les principes émis par Dieu.

Il nous demande également de rejeter notre vieille personnalité, nous découvrir et nous construire [Ephésiens 4:20-22]

Se marier, c’est construire une relation de confiance, communier, obtenir une aide et un soutien.

 

Une série d’articles sera consacrée à ce sujet.

 

L’institution du mariage

« L’institution du mariage est l’un des éléments fondateurs de la stabilité de notre société en ce qu’il établit juridiquement la cellule de base qu’est la famille. Il consacre par des liens légaux le foyer que deux personnes, unies par l’amour souhaitent fonder. Les articles 212 et 215 du Code civil disposent que les époux se doivent mutuellement fidélité, secours, assistance et s’obligent mutuellement à une communauté de vie.

Le mariage, protégé par le principe fondamental de liberté de se marier, inscrit dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, dans la convention européenne des droits de l’homme et réaffirmé à plusieurs reprises par le Conseil constitutionnel. »[1]

Le mariage est une institution et une bénédiction divine, qui depuis un siècle a été banalisé par les politiques et réduit à un arrangement entre deux personnes, qui souhaitent vivre ensemble, si sa marche temps mieux, sinon, ils peuvent se séparer (divorcer).

Dans l’évangile de Marc (10:6-12), nous lisons : « Mais au commencement de la création, Dieu fit l’homme et la femme; c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair.
Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. Lorsqu’ils furent dans la maison, les disciples l’interrogèrent encore là-dessus. Il leur dit: celui qui répudie sa femme et qui en épouse une autre commet un adultère à son égard; et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère. »

Écoutons cette magnifique chanson à la gloire du mariage, le vrai.

Le mirage

Nombre sont les femmes qui rêvent du mariage, de la robe blanche, de l’alliance, de la fête ; tout en oubliant qu’à l’origine, c’est un engagement pour la vie et non une cohabitation ou une relation à court terme.

« Aujourd’hui, le mariage par amour est en train de disparaître au profit des unions par intérêt. Beaucoup de filles, avant de s’engager dans un mariage, prennent le soin de s’assurer que le futur époux vit dans l’opulence avec toutes les commodités requises. « 3andou dar fi Gammarth », « 3andou Mercedes jdida », « 3andou khedma behia » c’est le minimum requis par la plupart des filles pour accepter de s’unir avec ces derniers. Mais est-ce vraiment le bon choix ? Si un jour cet homme se retrouvait sans le sou ? Qu’adviendrait-il du mariage ? »[2]

 Aujourd’hui, les hommes et les femmes redoutent la solitude, qui est une souffrance. Ils souhaitent rencontrer l’amour et vivre en commun, avec ou sans enfants. Mais pour réussir, il faut des conditions.

« L’art d’aimer est le plus difficile qui soit » (Erich Fromm 1953). Aimer c’est « facile », le prouver c’est plus difficile, et encore plus il est difficile de définir l’amour, ses contours et ses limites.

L’AMOUR est un sentiment fort, il faut être capable de dire « j’ai besoin de toi », je t’aime, mais pas trois secondes, mais toute une vie. « Quand je te dis je t’aime, je ne le dis pas par habitude, le le dit pour te rappeler que tu es la plus belle chose qui me soit arrivée ».

Proverbes 18:22 : Celui qui trouve une femme trouve le bonheur; c’est une grâce qu’il obtient de l’Éternel. »

Un vrai mariage

Un couple chrétien pour s’unir, doit écouter la volonté de Dieu et non les cœurs des fiancés et leur attirance physique ou sexuelle.

La préparation est une étape très importante et qui est négligée de nos jours, au profit d’une union rapide et d’une facilité légale à s’unir à la mairie, avec des formalités réduites aux minimums, sans information préalable sur les droits et devoirs des futurs conjoints.

« Le mariage biblique est l’unité entre deux êtres, qui reflète l’unité entre Christ et son Église. Quand des conjoints croyants appliquent ces principes institués par Dieu, cela donne un mariage biblique. Un mariage fondé sur la Bible est un mariage équilibré, avec Christ comme chef à la fois de l’homme et de la femme. « [source]

 

Ecoutons cette belle chanson du groupe EDEN (2020)

Désaccord

Trop souvent les femmes préfèrent détruire ce qu’elles ont construit, se retrouver dans la difficulté, plutôt que de reconnaitre leurs torts et écouter leurs maris.

Les hommes et les femmes d’aujourd’hui n’ont pas la même vision du mariage.

Les femmes recherchent avant tout un père pour leurs futurs enfants et un homme une femme qui va élever ses enfants.

Tout est une question de rapport de forces, dans un monde où la femme est indépendante financièrement, et peut sur un coup de tête, divorcer très facilement et se retrouver toute seule face aux défis modernes.

« Nous savons que La Femme a péché et peut conduire son compagnon à se perdre la femme est responsable de la chute de l’homme. Nous savons que la femme d’aujourd’hui est porteuse de l’esprit de Rébellion. La femme d’aujourd’hui refuse la soumission, qui est un ordre divin. »

Comme le dit si bien Abou DAVY dans sa chanson miracle : les chrétiens veulent bien le mariage, le miracle, le show, mais ils ne veulent pas appliquer la parole de Dieu.

Les femmes veulent les miracles, mais surtout ne pas appliquer la parole de Dieu. C’est incompatible, le mariage c’est un ensemble de droit et de devoir.

Proverbes 14:1 : La femme sage bâtit sa maison, Et la femme insensée la renverse de ses propres mains.

Conflit et séparation

La situation actuelle de nombreux couples remet en cause le caractère sacré et la sanctification de cette union, devant Dieu et les Hommes.

Selon la théorie pentecôtiste, la plupart des problèmes actuels proviennent des démons et particulièrement des femmes et Maris de nuits (mariage spirituel), s’y greffent les sirènes des eaux.
99% de l’humanité, sans le savoir, est marié dans le monde des ténèbres et une majorité de femmes ont des enfants avec des maris de nuits.
Le commun des mortels aura du mal à croire à ce qui va suivre, et pourtant c’est la triste vérité. En lisant ce chapitre, vous comprendrez que pour vivre en paix et dans la joie, la seule et unique solution, c’est de donner sa vie au Seigneur Jésus-Christ et de l’accepter dans sa vie comme étant votre sauveur personnel .

Il en existe trois formes :
incube : esprit mâle censé abuser une femme pendant son sommeil.
Sucube : démon femelle qui vient la nuit s’unir à un homme.
Asmode : démon qui refuse et détruit les mariages et les foyers.

 

Le rôle de la femme

Dans la théologie évangélique, la femme est l’assistante de son mari et ne peut vivre sans mari et l’homme ne peut vivre sans femme.

« Toutefois, dans le Seigneur, la femme n’est point sans l’homme ni l’homme sans la femme. Car, de même que la femme a été tirée de l’homme, de même l’homme existe par la femme, et tout vient de Dieu. » (1 Corinthiens 11:11-12)

 « Le terme « aide » employé pour décrire Ève en Genèse 2.20 signifie « soutien, protection, secours ». Ève a donc été créée comme le « vis-à-vis d’Adam », pour l’aider et le secourir. Un homme et une femme qui se marient « ne f[ont] plus qu’un ». Cette unité se manifeste le plus pleinement par l’union physique qui survient lors des rapports conjugaux. Le Nouveau Testament ajoute une mise en garde : « Ainsi, ils ne sont plus deux, mais ne font qu’un. Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni. » (Matthieu 19.6)
 

Lien vidéo : « LES 10 QUALITES D’UNE BONNE FEMME AVEC PASTEUR MARCELLO TUNASI CULTE DU 10 MARS 2018″

Témoignage d’une croyante sur le mariage :

« L’homme et la femme selon Dieu  » sur son compte ticktok, cette personne donne de très bons conseils.

Conclusion

Le lien conjugal (les relations intimes), le respect, la fidélité, la collaboration et la soumission sont les fondamentaux pour qu’un mariage perdure dans le temps.

Sources

[1] Proposition de loi N° 2336, Renforçant la lutte contre les mariages frauduleux.

[2] Les tunisiens, l’argent, le sexe et le mariage – http://www.wepostmag.com/les-tunisiens-largent-le-sexe-et-le-mariage/

 

Mise en ligne le 7 décembre 2020 – dernière modification le 22 décembre 2020

error: Content is protected !!